Actualités

2021 / Saisir au passage

et ses constellations

Échos de la (nouvelle) résidence artistique en milieu de soin !

En 2021, la Compagnie Pasarela essaime l’aventure artistique cultivée avec l’IME Jean-Marc Itard sur le territoire de la Seine-Saint-Denis.

Ce projet, initié par Céline Schneider et Agathe Pfauwadel, déploie une mise en interaction mutuelle de structures médico-sociales et sanitaires, d’artistes et de lieux culturels. Cette aventure s’adresse aux personnes accueillies dans ces structures, tout autant qu’aux personnels de ces établissements et aux artistes. Elle est imaginée comme une galaxie centrée autour de l’expérience artistique et se décline autour de constellations qui ont chacune une identité de projet, de public et de lieu. L’enjeu réside dans le désir de nous rencontrer et de nous mettre en interactions gravitationnelles mutuelles…

Les partenaires/ DRAC île-de-France, ARS Île-de-France, Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, La Manufacture art & santé, Cie La Fronde, l’IME Jean-Marc Itard, Fondation Banque Populaire Rives de Paris.

CONSTELLATIONs

Itard

Le groupe danse s’est replongé avec enthousiasme dans une semaine de travail à la découverte de l’univers artistique de l’Ensemble Le Bestiaire. Ils ont été accueillis par le 2 Pièces Cuisine au Blanc-Mesnil et le Théâtre Louis Aragon de Tremblay-en-France où ils ont eu le plaisir de présenter une étape de leur création Saisir au passage sur le plateau du TLA lors du CQFD.

Voir

Moulins Gémeaux

Que de chemin parcouru par les jeunes depuis le début de l’aventure. Des individualités, nous tendons aujourd’hui vers un groupe nourrit de ses singularités, mais développant une écoute et un mouvement commun tout à fait remarquable. Nous ne pouvons que savourer ces empreintes laissées par les rencontres artistiques, ces élans vers la créativité et leur choix d’être danseur.

Lire

Monmousseau

Les ateliers se sont poursuivis avec Céline Angibaud accompagnée de Frédéric Vibert. Ces rendez-vous sont maintenant reconnus par le groupe comme des espaces de rencontres sensibles où le corps s’adonne à des expériences ludiques, poétiques et sensitives.

Regarder

Ballanger adulte

En juin, la danseuse Laurie Giordano a initié un échange artistique au sein du service de psychiatrie A de L’Hôpital intercommunal Robert Ballanger. Aux côtés des art-thérapeutes Marina Ledrein et Fanny Ingrassia, les participants ont partagé ces temps d’atelier de manière ludique, volontaire et spontanée. Avec sensibilité, chacun s’est autorisé à aller vers l’autre, à être déplacé, ému, détendu, amusé. Deux autres ateliers sont prévus avec Agathe Pfauwadel.

GROUPE DE MISE EN ŒUVRE

Les rencontres qui font vivre le projet se poursuivent et réunissent tous les acteurs de Saisir au passage et ses constellations.

Le 11 mai, dans le gymnase de l’EPMSD Moulins Gémeaux, nous avons partagé notre travail avec Valérie Pihet, chercheuse en charge de la mission évaluation du projet. Son implication dans l’aventure va nous aider à traduire l’expérience vécue et à qualifier les modalités à l’œuvre dans le projet. Ensemble, nous avons éprouvé nos interdépendances, questionné et visité nos appuis : présents, manquants, désirés et rêvés.

Découvrir

pROPOSITION ARTISTIQUE

Les artistes professionnels engagés dans l’aventure ont créé une forme chorégraphique : Constellations.

La semaine du 22 au 25 juin cette performance in situ a été jouée dans tous les établissements partenaires et plus largement. Chaque spectacle a été l’occasion de rencontrer autrement les personnes, d’échanger autour de ce qui a été observé et de partager nos sensations éprouvées. Ces rencontres dansées nous conduisent à une pratique de l’altérité, de l’ailleurs et de l’autrement.

publications

Tremblay Magazine n°232 (page 29)

Revue Repères

à lire ! Double numéro autour de la danse et du soin. « Le(s) corps relié(s) » cet article écrit par Mehdi Idir, conseiller action culturelle et territoriale à la DRAC Île-de-France, en charge du programme Culture & santé, évoque les projets menés par la Cie Pasarela et l’IME J-M Itard.

Acheter la revue en un clic.

Danse et échecs

Mohamed I., danseur très impliqué dans le groupe de l’IME J-M Itard depuis plusieurs années, cultive également une passion pour les échecs… Danseur et joueur d’échec, la créativité sur tous les chemins !

À lire dans Le Parisien.

à venir

Rencontre à La Chaufferie

La prochaine étape sera la rencontre avec le groupe danse de l’IME Itard le 1er juillet à la Chaufferie de Saint-Denis. Nos danses nous conduisent vers une pratique de l’altérité.

Faire corps

Le 7 juillet, nous nous retrouvons avant la trêve estivale sur le plateau du Théâtre Louis Aragon. Ce temps porté par le chorégraphe Kevin Jean s’articulera autour du partage d’expérience : échanger notre vécu de danse, nos sensations, nos émotions.

Résonance dans les établissements

L’équipe du service de pédopsychiatrie du CH Intercomunal Robert Ballanger a choisi de proposer le 7 juillet, un atelier entre enfants / parents / soignants.
Cet atelier sera porté par Agathe Pfauwadel et accompagné par le trompettiste David Dupuis.

Quant à  l’équipe de Moulins Gémeaux, elle a choisi d’offrir un atelier de danse aux plus jeunes de l’institution. Le 8 juillet, ce temps sera mené par le danseur Grégory Alliot accompagné des jeunes impliqués dans le projet. L’enjeu est simple : partager leurs expériences de danseurs.

NEWSLETTER

Traitement en cours…
Bienvenue dans la liste !