Oscillé

Pièce chorégraphique in situ mettant en résonnance un trio de danseurs et un trio de musiciens avec une masse molle.

Cette masse molle, objet plastique créé par la plasticienne Céline Dufust, est un appui à la transformation. Au commencement, les corps des danseurs sont unis à cette masse, absorbés, morcelés. Ils cheminent ensemble, lentement, délicatement : comment s’ériger à trois, prendre appui, se laisser guider, prendre une direction commune pour ensuite chercher à se détacher, à se libérer, à prendre corps individuellement ? Cette pièce invite le spectateur à construire son regard.

Le mouvement des danseurs donne à voir ce qui les limite.

Trio chorégraphique in situ. Tout public.
Chorégraphes/ Laurie Giordano et Agathe Pfauwadel Création plastique/ Céline Dufust Interprètes/ Laurie Giordano, Kévin Jean, Pauline Yvard Création musicale/ Le Bestiaire avec Jules Monnier (composition et alto), Félix Leclerc ou Emmanuel Jacquet (percussion) et Hippolyte de Villèle (Cor) Co-productions/ Espace Germinal (Fosses), DRAC Ile-de-France, Le Prisme élancourt, Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, Conseil départemental du Val d’Oise.

L’absence est imprégnée.

En oscillant, on met en lumière ce que l’on quitte.

Pourtant quelque chose reste de nous après notre passage.